Un forum sur l’entraide abordant les points techniques tels que les « builds » ainsi que le Lore sur les univers des Souls et de Bloodborne.
 
CalendrierFAQGroupesAccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au service de la Voie Immaculée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Au service de la Voie Immaculée   Mar 25 Avr - 15:40

Salut, chères Carcasses putréfiées! Bon, je vais transcrire la fic de Jvc ici, à un rythme régulier, et je la continuerai ici même Happy
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prologue
==================================================================================
"Lâchez-moi! Vous n'avez pas le droit ! hurla l'homme.
-Emparez-vous de sa famille ! On n'est jamais trop sûrs ", répliqua celui qui menait l'opération.
Et les clercs en armure maîtrisèrent - non sans mal - l'homme révolté, l'embarquèrent, ainsi que sa famille, dans une charette, et prirent la route du Nord. Le Nord. La terre où beaucoup sont emmenés, mais dont aucun ne revient. Cette scène, elle est assez courante, en Thorolund. Pourtant, c'était bien la première fois qu'un tel dispositif militaire était mis en place, et à raison visiblement, au vu de la rage qui s'était emparé de l'homme. Pourtant, l'homme ne montrait aucun signe de présenter la Malédiction.

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elsydeons
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mar 25 Avr - 21:33

J'encourage l'initiative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-sanctuaire.forumactif.com
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mar 25 Avr - 21:54


_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUNBRO
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mer 26 Avr - 7:07

Allez hop hop hop esclave, on se dépêche d'écrire une suite (
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mer 26 Avr - 15:20

Oui oui Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mer 26 Avr - 15:21

Chapitre I : "Et la Lumière fut"
=====================================================================================
Et la Lumière fut.
C'est ce qui me vint à l'esprit lorsque cette trappe dans le plafond, que je n'avais jamais remarqué - chose étonnante vu le temps que j'ai passé ici - s'ouvrit. La cellule fut alors baignée d'une lumière blanche providentielle. Et Il apparut.
Celui que je pris pour mon sauveur n'était qu'un chevalier, il n'avait rien d'un Dieu, ces Dieux pour lesquels ont vit, mais que l'on ne vit jamais. Sans un mot, il balança un cadavre par la trappe, puis disparut. Intrigué, je fouillais le corps, et y dénichais une clé.
Se pourrait-il que...? Non... Sans y croire, je me précipitais sur la porte, et y insérais la clé. Elle s'engagea parfaitement dans la serrure, je la fit tourner, et la grille pivota sur ses gonds. Libre ! J'étais libre !
Refusant de perdre mon sang-froid, c'est avec désespoir et dégoût que je parcourais les couloirs, à la recherche de ma famille. Chanceux, je trouvais sur la route une masse, ainsi qu'un bouclier. Rudimentaire, mais indispensable. Déterminé, je décidais de monter cet escalier. Stop. Un bruit? Je ne bouge plus. Un grincement... Un coup lourd suivi d'une résonnance, et je distingue alors dans l'obscurité une masse dévalant les marches quatre à quatre. Je sautais sur le côté, chutant de deux mètres, me foulant la cheville. Ouf, je l'avais échappé belle! Le tonneau avait carrément cassé le mur contre lequel il s'était fracassé! Je n'aurai pas fait de vieux os si je n'avais pas été formé à cela!
Curieux, je m'approchais de ce trou béant dans le mur. Il y avait une pièce derrière, dont émanait une lueur blanche. J'entrais. Le chevalier de tout à l'heure! Il avait l'air mal en point. Je m'approchais de lui... Il était mortellement touché, les jambes brisées, le dos réduit en bouillie, et ce trou dans le plafond... Il l'avait sûrement traversé.
M'agenouillant à ses côtés, il balbutia l'histoire d'une prophétie, d'un Mort-Vivant élu et d'une cloche. Je vit à son armure qu'il venait des contrées d'Astora. Il se nommait Oscar. Il me remit une clé et une Fiole d'Estus, ce fameux breuvage contre lequel j'ai été formé à utiliser des Talismans de Lloyd. Je la pris et la jaugea : environ 5 gorgées, pas plus. Ce pauvre bougre était perdu, il était temps de partir avant qu'il devienne agressif.
Progressant, avançant et tuant par-ci par-là quelques Carcasses sans but, et détalant devant un démon gigantesque, probablement responsable de la mort d'Oscar, j'apercevais un brouillard.. rigide! Non, pas rigide, mais dense, ça oui. Je le traversais, et me retrouvais alors sur un balcon. Après un rapide coup d'oeil, il s'averrait que je me trouvais au dessus de ce démon croisé plus tôt. Sauf que cette fois, j'étais équipé et en hauteur : la balance s'équilibrait ! Prenant ma masse à demain, plongeant mon regard dans les yeux de cette immondice, je m'élançais, guidé par la rage de trouver ma famille, et la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Sam 29 Avr - 17:12

Chapitre II : "Et tout fut noir"
===================================================================================
Le corbeau m'avait déposé dans un endroit plutôt déprimant : des ruines de partout, un homme assis sur un banc de pierre recouvert de lierre - comme le reste du paysage - ainsi que s'il était né sur ce banc. Quelques cadavres, même, et , au loin, un cimetière. Le seul point digne d'intérêt était ce feu. Tout comme ceux de l'asile, mais celui ci semblait défier l'espace-temps, semblait chaleureux, vivant, mais à l'agonie. Je prenais place au pied de ce feu.. Et la Lumière fut. Tout me revint : j'étais Sire Ius, clerc prometteur, engagé dans les rangs de l’Église dès lors que ma famille put se passer de moi. J'avais rejoint l’Église car j'étais en quête d'action, mais le mercenariat ou l'armée ne me tentaient point. Après avoir brillamment passé les sélections, je fut formé à manier armes et miracles. Mais je n'avais pu finaliser ma formation, j'avais été touché par la Malédiction. Je fut alors embarqué, ainsi que ma famille. Pourtant, les recrues clercs touchées par la Marque Sombre finissaient habituellement leur entraînement avant de partir en quête du Rite de l'Embrasement. Ils étaient dépêchés en Lordran, terre des Dieux et de l'Asile. L'Asile... J'en venais! J'allais pouvoir effectuer la Quête !
Je me relevai alors et fonçait droit au cimetière. Ce Nito ne pouvait qu'être par là !
Tout fut noir.
Et le feu apparut : je comprenais rapidement que je venais d'être "tué". Grâce soit la Malédiction !
Après avoir décidé d'analyser la situation calmement, j'étais parti vers les ruines et y avais rencontré un clerc ! Après quelques échanges douteux, il laissa échapper qu'il attendait une escouade de clercs ici-même, afin d'escorter une jeune femme pour poursuivre la Quête. Les Dieux étaient avec moi, je décidai de me joindre à eux. Cependant, ce "Petrus" me semblait douteux. Comme s'il... Cachait quelque chose...

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setenza875
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mer 3 Mai - 9:19

Ok cool sympa a lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUNBRO
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Jeu 4 Mai - 20:25

Sweet :noel:

_________________
Knights may favor flashy armor, but for warriors on the battlefield, anything is fine as long as it keeps them alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Jeu 4 Mai - 23:03

Merci
Ouais, la sweet arrive hap

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen the Crow
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Dim 7 Mai - 20:33

Hâte de lire la suite ! J'adore ! Continue, je t'encourage vivement !

_________________
"Laissez donc les cadavres en paix ! Oui, je le sais fort bien les secrets ont un attrait certain." Lady Maria de la Tour Astrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Lun 8 Mai - 14:44

Merci

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Lun 8 Mai - 14:45

Chapitre III : "Les choses sérieuses"
===================================================================================
C'est lorsqu'un démon qui semblait sortir tout droit d'Izalith et faisant la taille d'une maison apparut devant moi que je compris l'ampleur de la tâche. Le village que je venais de traverser n'était composé que de vulgaires Carcasses, mais il m'avait donné du fil à retordre. J'y avais rencontré à nouveau ce phénomène de mort. J'avais également embrasé mon premier feu. Mais là, face à ce monstre, je ne faisais pas le poids. En partant en courant j'aperçus une échelle menant au sommet de la tour d'où je venais. Arrivé en haut, j'exterminai assez facilement deux pauvres Carcasses, puis, réitérant l'expérience de l'Asile - reculer pour mieux sauter - effectuais une attaque plongeante sur cette ignominie.
Non sans mal, et après moulte esquives, parades et autres roulades, j'avais fini par venir à bout de ce gigantesque démon. Et c'est en redescendant sur un grand pont de pierre que je rencontrais un étrange chevalier se nommant Solarius d'Astora. Venant de la même contrée qu'Oscar, je lui apprenait la mort de ce dernier. Il me remercia mais il ne connaissait pas ce chevalier. Il m'apprit qu'il était en quête du Soleil, et m'apprit que je pouvais l'invoquer - lui ou quelqu'un d'autre - lorsque j'aurai des difficultés. Le remerciant, je décidai de partir explorer ce pont.
Grave erreur ! Le problème ne fut pas les Carcasses s'y trouvant ! Mais plutôt le drake gigantesque qui y avait élu domicile. Après avoir rejoint par un raccourci le Village des Mort-Vivants, je parvenai - non sans mal - à traverser ce pont, y trouvant une arme nommée "Claymore". Une grande épée, maniable à une seule main. Elle était parfaite pour des attaques d'estoc. Cependant, je lui préférai ma masse. Trouvant un meilleur bouclier dans la Paroisse, l’Égide, je découvris un chemin menant droit à ce qui semblait être une forteresse. Un feu s'y trouvais également, ainsi que, plus important, un forgeron nommé André d'Astora. Il n'avait pas non plus connaissance d'Oscar, mais avait entendu parler de Solarius. J'en profitai pour lui faire améliorer ma masse, plus légère, plus maniable, plus affutée. Mortelle.
Fort de mon équipement fraîchement amélioré, je partis donc en direction de cette église. Une escouade de chevalier du Royaume de Balder me sautèrent dessus, après que j'eus occis le grand chevalier de Bérénice. Cette étape passée, j'éliminai un mage à la solde de Seath l’Écorché, et atteignis le toit de l'église après avoir libéré un certain Lautrec. Là, un autre brouillard épais bloquait l'endroit. J'invoquai donc ce brave Solarius, et traversai le brouillard.

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Lun 8 Mai - 14:46

Chapitre IV : "Et si j'avais tort"
===================================================================================
Je m'engageai donc sur ce toit, suivi du spectre orange. Ce n'était qu'un toit, à ceci près qu'il menait à un clocher. Donc, une cloche. Si je m'en tenais aux prophéties populaires, cette cloche était un élément clé. Qui me ferait savoir ma destinée. Balivernes, la seule Quête en Lordran était le Rite ! Enfin, nous verrons.
Alors que je m'avançais sur le toit, l'une des gargouilles de pierres se mouva. Je n'y accordai que peu d'importance, pensant à une hallucination, et progressais donc imprudemment vers le clocher. Cependant, une chose me titilla : une hallucination ne dure jamais plus de dix secondes, ne se pose jamais devant vous, et, surtout, ne vous assène jamais un coup de marteau de pierre sur la figure ! Je du mon salut à Solarius, qui fit barrage de son bouclier, me jeta un regard comme si j'étais un fou, et engagea le combat. Je me joignit donc à l'affrontement confiant. Et j'avais raison : la gargouille faiblissait, peinait à porter des coups... Qui de toute façon rataient leur cible. Le sol trembla, encore un coup raté. Pourtant.. Je ne suis pas fou, elle n'a même pas armé son coup ! Comment peut-il faire trembler le sol...
Et ma vision changea. Des coups de marteau raisonnaient et je me trouvais devant un feu. Ah, d'accord, j'étais mort. Génial. Il y avait donc au moins deux gargouilles. Je consommai l'une de mes dernières humanités et repartis au combat. Je réinvoquai donc Solarius, qui devait bien rire son son sceau casque. Nous vinrent donc à bout des gargouilles, dans un combat assez tendu durant lequel nous découvrîmes à nos dépends qu'elle avaient la capacité de transformer l'arène en four, au moyen de flammes donc. La dernière gargouille tombée, je soufflai un peu, me retournai pour remercier Solarius... Plus là. Bon. Sur le qui-vive je fit volte-face et jetai un regard meurtrier aux deux dernières statues de gargouilles se tenant sur le clocher. "Mouais", pensai-je.
Après avoir rencontré un individu qui semblait amical, bien que dérangé, je découvris donc une Cloche. Bon, eh bien. Je pris le levier à deux mains, et tirai de toute mes forces...

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Jeu 11 Mai - 20:38

Chapitre V : "Changement de plan"
=====================================================================================
La Cloche se mit alors en mouvement. Massive, elle engagea un lourd balancement qui engendra la puissante onde sonore typique d'une Cloche. Les vibration me parcoururent au plus profond de moi-même, elle me sondèrent, m'analysèrent. Puis, elles se propagèrent dans tout Lordran, rebondissant sur les surfaces, retentissant dans chaque lieux, chaque bâtiment de Lordran, l'air de dire : le temps est venu.
Perturbé par cet évènement, je passais sans un mot devant l'homme en noir, et rentrai au Sanctuaire. Je m'assis au feu, pensif. Je me mettais à douter. La mission pour laquelle chaque clerc est formé est la Quête du Rite de l'Embrasement. Ce Rite permet tout simplement d'infuser plus d'Humanités dans chaque feu, de l’embraser à un plus haut niveau, de lui conférer plus de puissance. Mais pourquoi ? On ne l'a jamais dit. Ce Rite se trouverait dans les Catacombes de Nito. Il serait détenu par un nécromancien dissident nommé Virevent. De ce que j'ai appris à l'école clérique ainsi que dans les légendes, ce nécromancien résulterait de la fusion d'une famille entière à cause de l'expérience ratée du père. Il aurait alors gravi les échelons pour devenir le bras droit de Nito, lui voler le Rite et prendre possession des Catacombes.
Seulement voilà : je n'avais, jusqu'ici, aucune preuve de la véracité de ces faits, je n'avais aperçu aucun signe des Catacombes, si ce n'est ce cimetière, et la seule personne capable de me renseigner sur cette quête m'inspirait peu confiance, et attendait ses camarades. En revanche, la prophétie du Mort-Vivant élu, bien que dénigrée et refusée dans les rangs de l’Église, s'était largement manifesté à travers la Cloche que j'avais sonnée. J'en étais désormais certain, c'était la Cloche de l’Éveil, et la Quête du Mort-Vivant élu venait de commencer. Je devais faire un choix.
Après m'être assuré que l'escorte clérique n'étaient pas encore arrivés, je prenais la décision de partir en quête de la Cloche du Bas. C'est ce guerrier sarcastique qui m'avait renseigné sur sa localisation. "En bas" avait-il dit. Et j'avais trouvé je ne sais où une clé de la "cave". Une cave se trouve en bas non? Alors, quoi de mieux pour commencer les recherches ?
Ainsi, je suis parti quérir cette "Cloche du Bas", non sans savoir que ce ne serait pas facile, mais à mille lieux d'imaginer ce qui m'attendait.
===============================================================================

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Jeu 11 Mai - 20:38

Chapitre VI :
====================================================================================
Je partis donc en premier lieu trouver Solarius, il avait l'air de bien connaître cette contrée. Je traversai donc le pont du Dragon rouge (bien que ce soit un drake, les locaux l'appelaient ainsi) pour le retrouver sur sa terrasse. Malheureusement, il n'était plus là. En même temps, il n'est pas fou au point de rester cuire ici. Je relevai d'ailleurs un paradoxe : on sentait l'intensité du Soleil jusqu'ici, pourtant, il n'y avait aucune température : ni chaud, ni froid. Comme si le temps et la température étaient des concepts inexistants sur cette terrasse.
Bredouille, je refusai cependant de ne rien tenter. J'essayai donc la clé de la Cave sur une porte verrouillée se trouvant en face de la sortie provenant du démon taureau. Et, coup de chance, cela fonctionna. Je me trouvai donc en face d'un escalier menant à une longue échelle. Je descendis donc l'échelle, et me retrouvai quelques mètres plus tard face à un croisement. Je pris la droite, et montai de grands escaliers, mais cela ne fit que me ramener au Village en ouvrant une grille qui, de l'autre côté, était verrouillée. Un bon point cependant, car en cas de mort, je pourrai facilement revenir. Bien, l'autre voie maintenant.
Je descendis quelques marches de plus et le chemin déboucha sur un espèce de village semi-sous-terrain en pierre, sur ce qui semblait avoir été une modeste place de marché, désormais incendiée. L'endroit était lugubre, et il s'en fallu de peu que je ne remarque pas les trois chiens carcasses qui me foncèrent dessus. Leurs coups étaient rapides et précis, mais peu violents, ce qui pouvait cependant à la longue provoquer de graves saignements. Je contre-attaquai rapidement, et pris sur la droite. Une autre ruelle sombre et lugubre. Mais, au fond, une lueur de feu. En tant normal, et surtout à cet endroit, je n'y aurait pas fait attention. Mais là, en y regardant de plus près, je me rendis compte qu'il s'agissait d'un groupe de carcasses armées de torches. Je les tuai donc une par une, prudemment, essuyant quelques brûlures au visage et au bras droit, mais rien de grave. D'ailleurs, j'ai pu trouver une humanité jumelle sur un cadavre.
Au final, ce n'était qu'un cul-de-sac, alors je fis demi-tour. Alors que je trottinais vers l'autre côté, un appel à l'aide me fit arrêter. Un homme était bloqué derrière cette porte. N'ayant aucune chance de défoncer une porte en chêne massif, je tentai le tout pour le tout en insérant chacune de mes clés dans la serrure. Et, loué soit le marchant du Village, l'a clé qu'il m'avait vendue fonctionna. Le type me remercia sobrement, oubliant visiblement que je l'avais sauvé d'une transformation en Carcasse. Il se disait être sorcier. Je n'aimais pas les sorciers. Il me dit qu'il allait aller à Lige-Feu, eh bien, qu'il en soit ainsi. Bon vent.
Je sortis donc de cette pièce exiguë et descendis la ruelle. Soudain, un bruit de porte défoncée me fit retourner, et trois Carcasses en tenue de voleurs ou d'assassins m'encerclèrent. Une embuscade.
"Eh bien, advienne que pourra !", me dis-je en levant fermement mon bouclier, la masse à la main. Ils étaient rapides, et nombreux, mais faibles. Et stupides. Très stupides. C'était un trait de caractère assez fréquent chez les Carcasses, la stupidité. Et, la surprise passé, je n'eus qu'à attendre patiemment qu'ils tapent sur mon bouclier pour contre-attaquer juste après et répéter l'opération autant de fois qu'il y avait d'ennemis. Quelques mètre plus loin, la même opération se répéta, avec deux chiens en plus. Je n'eus aucune difficulté à en venir à bout. Puis, enjambant les cadavres (qui, bien que récents, semblaient morts depuis des mois) j'aperçus au loin un brouillard. Ce n'est qu'à ce moment là que je me questionnait sur la présence de brouillard à certains endroits. Ce n'était même pas caractéristique de ces entités qui semblaient régner sur chaque région de Lordran, il y en avait un peu partout, parsemés par-ci par-là. Enfin bref, pas le temps pour ces simagrées.
Résolu, je m'avançai donc et effectuai un mouvement devenu anodin : traverser le brouillard. Toujours la même sensation de flottement physique et temporel, à ceci près qu'en traversant celui-là, une impression de chaleur morte et de froid glacial me parcouru. Mauvais présage. Et en effet, quelle ne fut pas ma terreur en découvrant une arène exiguë occupée par deux chiens et un autre de ces démons venus d'Izalith la Perdue : un démon Capra.
Je savais, grâce à mon enseignement militaire, que ces démons, ainsi que les démons Taureaux, étaient apparus à Izalith après l'échec de la Sorcière, qui tenta de dupliquer la Première Flamme. En faisant cette manipulation, elle créa une explosion qui tua tous ses habitants et fit apparaître ces démons... À moins que ce ne soit les habitants qui furent transformés. Son sort à elle ne fut guère plus enviable : elle fut consommée par le Feu du Chaos, entité résultant de son échec, et fusionna avec lui pour donner vie au Foyer du Chaos. Entité au moins aussi dangereuse que le Feu, et dont on ne sait pas grand chose.
Le démon Capra engagea le combat par une attaque sautée avec ses lames - une dans chaque main - que je ne su éviter que de justesse. Il faisait au moins deux fois ma taille, et il avait deux chiens plutôt belliqueux. Parant tant bien que mal, esquivant, je n'essayais même pas de frapper : j'analysais l'arène, cherchant un endroit en sécurité. Et, miracle, par en-dessous le bras du démon lors d'une de ses attaques, j'entrevis rapidement un escalier. Ni une ni deux, je rompis le combat en fonçant vers ce lieu bénit. Le démon fut pris de court, et je pu tranquillement abattre les deux clébards - saloperies ! - avant qu'il ne reprenne ses esprits. L'escalier menait sur un mur, mais une petite corniche sur le mur me permis de me réfugier temporairement. La mousse sur la pierre me faisait régulièrement perdre l'équilibre, et le démon monta les escaliers.
Apeuré, je brandissais mon bouclier en attendant qu'il n'agisse. Je remarquai alors la pluie. Elle rendait le démon encore plus terrifiant. Je vis alors se muscles se contracter, ses genoux se plier : il armait une attaque. Je serrai les dents, trouvai une prise ferme sur mon bouclier et me mis en position d'encaissement. Le démon se jeta en avant, bras en l'air comme s'il voulait agripper la corniche, à cela près qu'il avait une lame mortelle dans chaque main et que j'étais sur la corniche. Le coup me déstabilisa, et le démon chuta sur le sol. À deux doigts de glisser, je repris rapidement mes esprits et effectuai une magnifique attaque sautée sur le démon. Ma masse, prise à deux mains, forte de la gravité, de ma force, du travail de qualité d'André, de ma rage, fracassa le crâne du démon, entrant au plus profond de ses chairs dans un bruit repoussant de craquements et de chaire lacérée. J'arrachai alors ma masse du crâne, mais ma main glissa sur le manche mouillé. La masse était coincée derrière un bout d'os qui craqua, et je fus projeté au sol. Je me relevai rapidement, saisissant mon bouclier à deux main pestant en voyant ma masse toujours fichée dans le crâne ensanglanté du démon, et me mis en posture de combat. Le démon, lentement, se tourna vers moi. Il leva son bras droit, en vue de me frapper. À ce moment là, un éclair retenti. Cela rendit la scène extrêmement dérangeante, en plus d'être mortelle. Le démon, crâne défoncé, illuminé par l'orage... C'en était trop, je fermai les yeux en hurlant un cri guttural se voulant effrayant et guerrier, attendant la mort... Tout ce qui vint, c'est un bruit de métal heurtant la pierre. J'ouvris les yeux, le démon n'avait plus d'arme dans son bras droit, il tomba alors à genoux, resta ainsi deux secondes ou trois, oscillant, comme s'il hésitait entre deux desserts, puis, au bout d'un laps de temps interminable, bascula en avant et s’écroula de tout son long, soulevant une gerbe d'eau, amenant son crâne défoncé à mes pieds... Où je récupérai ma masse, ainsi qu'une clé.
============================================================================

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Dim 21 Mai - 0:14

Chapitre VII : La cavalerie
==================================================================================
Je mis donc la clé dans ma poche, et relevai la tête... Le monde tournait autour de moi, flou.
"Quelle est cette diablerie ! fis-je, titubant en portant la main à mon front. Je dois...." et je m'effondrai sur le sol de pierre humide. La douleur était insupportable. Ma vision se troubla, et, avant que je ne fermes les yeux, une silhouette sombre se pencha sur moi.
Je repris conscience. Tout était noir. Où étais-je ? Étais-je mort ? Définitivement ? Argh, cette douleur ! Mon corps entier réclamait le repos. Et pourquoi diable faisait-il noir ? Étais-je devenu aveugle ? Ah, non, j'avais juste les yeux fermés. Je rassemblai toute ma volonté et ouvrai non sans mal mes paupières. J'avais changé d'endroit. On m'avait transporté. Mais où étais-je ?
Soudain, j'entendis un bruit lointain, comme un cliquetis d'armure. Je parvins à tourner la tête et aperçu alors deux masse informes ainsi qu'un ange se déplacer. L'ange ! Il.. Ou plutôt elle, était si gracieuse ! Elle allait me soigner, c'était sûr ! Mais, mais... Elle s'en allait avec les deux masses ! Non ! Aidez-moi !
Une telle rage désespérée s'empara de moi ! Je me tournai sur le côté, tendant la main le plus loin possible et hurlant :
"Aidez-moi !"
*
"Eh, Nico, je crois que ce truc est en vie, là. Dit Vince en pointant du doigt une masse étendue sur le sol.
-Tu crois ?
-Ehèhé wa! fit la chose, en bougeant faiblement la main
-Attends, je vais voir."
*
Exténué par ce mouvement, je retombai pitoyablement sur le dos, la gorge en feu. Soudain, une silhouette se pencha sur moi, me parlant. Sa voix était si lointaine ! Je ne comprenais mot. Il s'évertua à me parler, se mettant à crier et à me secouer. Il se détourna alors de moi. Et sorti de mon champs de vision. Et ne réapparut pas.
J'étais résigné à mourir lorsque la silhouette réapparut, ainsi qu'une deuxième. Ils m'attrapèrent chacun par un bras, et me traînèrent alors près d'une source de lumière. Une lumière chaude, affectueuse, chaleureuse. Je compris que j'étais de retour à Lige-Feu, et lorsque l'une des silhouettes me posa une question incompréhensible
"Eut-ce que chule?"
Je lui rendis un sourire béa et stupide qui me fit saigner mes pauvres lèvres maltraitées. Et je sombrai à nouveau.
Lorsque je daignai reprendre connaissance, j'étais désormais assis, et l'ange (L'ANGE!!!) je tenait à mon chevet, observant cette fois trois silhouettes se tenant à environ trois mètres de moi, et semblaient discuter entre eux en me regardant. Le Feu de Lige-Feu se tenait derrière eux, en arrière-plan. L'ange (L'ANGE!!!) me regarda, et me dit quelque chose d'incompréhensible mais d'incroyablement doux. Elle prit en main un talisman, et se mis à genoux devant moi. Que diable faisait-elle? Allait-elle m'ensorceler ? Pour m'achever tant que je suis faible ? Elle prononça doucement une formule, et tendit le talisman vers le ciel, toujours à genoux. Des gouttes de sueur perlaient sur mon front. Soudain le ciel entier descendit me soigner. Le Soleil se tenait là, devant moi. Un, Être fait de lumière et de bienveillance. Ses bras tortilleux se mirent à tournoyer autour de moi, véritables voluptés d'énergie. Et l'ange était désormais sublimé par cette lumière céleste. Elle était là. Au milieu de la Lumière qui se dirigeait vers moi, telle une danseuse au milieu de tant de volupté. La Lumière entra alors en moi. Traversant ma peau, s'infiltrant dans chacun de mes pores, me parcourant, m'imbibant, m'emplissant. Soudain toute l'énergie se rassembla et se concentra en un seul point dans mes entrailles. Ma température corporelle monta en flèche, un véritable foyer d'énergie pure brûlait en moi. Puis, ce foyer véritable d'énergie concentrée explosa brusquement, et une onde de choc d'énergie parcourut mon corps, mes nerfs, mes veines. Ressoudant mes os brisés, donnant du combustible à mes muscles. Et je sombrai à nouveau. Pour la dernière fois.
Lorsque je repris conscience - environ deux minutes plus tard - je me sentais mieux. Je vis clairement ce qui se présentait à moi : les trois silhouettes étaient en fait Petrus ainsi que deux clercs en armure lourde. Et l'ange était en fait une jeune femme en robe blanche. Je compris alors qu'il s'agissait de l'escouade qu'attendait Petrus. Petite escouade en vérité. La jeune fille discutait avec eux. Elle s'aperçut que j'allais mieux et voulut m'approcher. L'un des clercs fit barrière de son bras et dit un truc comme :
".... on sait jamais."
Représentai-je encore un quelconque danger pour eux ? Apparemment. Méfiant, il s'approcha de moi, et s'abaissa sur un genoux. Il me sonda du regard. Je plongeai mes yeux dans les siens. Il avait des yeux d'un bleu perturbé. Des yeux durs, qui avaient vu l'enfer. Il me fouilla et attrapa ma fiole d'Estus. D'un geste vif j'agrippai son poignet pour bloquer son mouvement. Il me regarda calmement, et je lâchai prise. Il déboucha ma fiole et en approcha le goulot de mes lèvres. J'ouvris la bouche et le liquide de feu s'écoula dans ma gorge, dispensant ses bienfaits dans mon corps, comme je l'avais fait tant de fois. Mon cerveau se remit en marche, et je compris que cet homme voulait me soigner, et que la femme en blanc avait provoqué un miracle de soin, mais qui était collectif. Elle devait posséder une très grande puissance, et une foi inébranlable pour réaliser de tes miracles.
Le soldat clérique me tendit son bras. Je le saisit au poignet et il fit de même, et d'un coup je fus sur pied. Je n'eus qu'un bref vertige, puis je repris totalement mes esprits. Petrus me fixa de son regard sournois :
"Voici l'escorte dont je vous avais parlé, Ius. Dit-il d'un ton blanc.
-Elle est... assez réduite, fis-je en fronçant les sourcils.
-C'est que... commença d'une voix gênée celui qui répondait au nom de Nico.
-On a eu un imprévu., le coupa Vince d'une voix ferme.
-Vous n'avez qu'à vous joindre à eux.. à nous ! proposa alors Petrus.
-Oui, on compte bientôt partir pour les Catacombes, toute aide est la bienvenue, d'autant que je vois que vous appartenez à l'Ordre" proposa Nico.
J'acceptai la proposition. Le groupe me salua et alla se reposer quelques mètres plus loin. Je m'assis alors au Feu, et m'endormis.
===========================================================================

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Dim 21 Mai - 0:15

Chapitre VIII :
=============(flemme de faire tout le temps des "=")
C'est en me réveillant que me vint l'idée que je faisais pâle figure à côté de ces clercs surarmés. Moi, ma robe marron en tissu, mon bouclier et ma masse. Je devais m'équiper un peu plus lourdement pour affronter les Catacombes. J'informai donc l'escorte de mon départ pour le forgeron André, à la Paroisse des mort-vivants.
J'avais gagné en puissance et en maîtrise du combat rapproché, et les quelques chevaliers de Balder en haut de l’ascenseur qui faisait Lige-Feu -- Paroisse n'opposèrent qu'une faible résistance. Je rejoignis donc André et le consultai quant à son inventaire. Cependant je ne trouvai rien d'intéressant. J'avais ce qu'il me fallait en termes d'équipement offensif, mais j'avais besoin de quelques pièces d'armure, essentiellement un casque et des jambières. De quoi aurai-je l'air, face à ce qui m'attendait là-bas dans les Catacombes ? C'était sûrement des ennemis d'une autre pointure que ces pauvres Carcasses décrépies de la Paroisse !
Je pris donc la direction de ce qui semblait être une forêt, en passant par une grande salle, au milieu de laquelle se trouvait ce qui semblait être un démon titanite. Bien qu'impressionnant, j'ai rapidement eu raison de lui. Il me laissa une titanite démon - à quoi diable cela servait-il ? Quel genre d'armes nécessitait cela ? J'espérai ne pas y faire face un jour.... En progressant dans ce qui était en effet la forêt de Noiresouche, des buissons m'attaquèrent. Ils étaient peu solides, mais très véloces et pouvaient rapidement se retrouver en supériorité numérique. Le camouflage était leur atout. J'en fis assez rapidement les frais, et deux fois d'affilée : la première, un ennemi m'attendait, et en lui fonçant dessus un autre sortait des buissons derrière moi. La fois suivante, je fus pris au piège dans une petite grotte, au milieu de laquelle se trouvait un objet, avec trois ennemis camouflés autour. Je commençais à connaître la mort, mais c'était exaspérant de devoir tout refaire à chaque fois. Enfin, j'arrivais dans une zone assez vaste, avec des géants de pierres allongés sur le sol. Ils étaient recouverts de mousse - depuis combien de temps étaient-ils là ? En m'approchant de l'un d'eux, il s'anima et se releva. Je pris peur, et décidai de jouer la sécurité. Mais, je m'aperçus rapidement de leur faiblesse : il me suffisait de prendre ma masse à deux mains, et de leur mettre un coup sur le crâne lorsqu'ils se relèvent, et on n'en parlait plus*.
Après avoir nettoyé la zone, je récupérai un set complet de chevalier d'élite d'Astora. Identique à celui d'Oscar, sans qui je moisirais encore à l'Asile... Pas le temps de s'apitoyer, c'était pile ce qu'il me fallait. J'enfilai le casque, les jambières et les gantelets, mais gardai ma robe pour une question de poids et d'appartenance au corps militaire de l’Église. Cependant, André m'avait parlé d'une braise se trouvant par ici...
Après quelques mètres et un géant tué, je découvris une tour en pierre, en haut de laquelle se trouvait un brouillard. Je le franchissait, et fis face à l'une des créatures les plus gracieuses qu'il me fut donné de voir. Un papillon. Majestueux, il flottait, brillant de milles feux... Puis il m'attaqua. Un peu mélancolique à l'idée de tuée pareil merveille, je saisis non sans mal mes grenades incendiaires puis lui lançai dessus. Il n'en fallut pas une dizaine que le papillon trépassa. Plus loin, en haut d'une autre petite tour. Je trouvai la-dite braise divine, sur le cadavre d'un forgeron pétrifié.
En retournant à Lige-Feu, fort de ma nouvelle armure, je découvris avec horreur que le groupe s'était déjà mis en route. Sans moi.
==========================

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Dim 21 Mai - 0:20

Chapitre IX :
==============
Je désespérais de plus en plus en m'enfonçant dans les Catacombes. Lorsque je m'étais aperçu du départ de l'escorte, j'avais sauté sur mon bouclier et mon épée, et avais foncé au cimetière. Il me fallut un peu de temps pour m'habituer à combattre en jambières et surtout avec un casque, et cela avait failli me coûter la vie : la visière, en entrant dans les Catacombes, obstruait mon champs de vision et sur une intuition j'avais baissé la tête : il y avait un ravin noir comme les Abysses. J'avais failli juste après me faire tuer par un squelette qui se relevait à chaque fois que je le tuais. Finalement, ça serait plus dur que ce que j'imaginais.
Et me voilà, face à trois squelettes qui ne font que se relever à cause d'un Nécromancien qui se tenait de l'autre côté d'un précipice atteignable en passant par l'unique pont défendu par ces trois squelettes. Évidemment, c'était encore trop facile : non content de réanimer ces foutus squelettes, le Nécromancien s'amusait régulièrement à m'envoyer des orbes de feu. Heureusement, ma masse démembrait les squelettes, que ce soit parce qu'ils meurent ou juste parce que j'ai fait une frappe lourde. Cela me permettait d'isoler assez facilement les squelettes un par un. Seulement voilà, je ne pouvais pas avancer, si je me jetais sur ces Nécromancien il y a fort à parier qu'en plus des squelettes qui se relèveront pour me tuer par derrière, d'autres seraient présent auprès de lui. Non... Je devais procéder stratégiquement. Soudain, alors que je réfléchissais à ma stratégie, un squelette fit une attaque chargée sur moi. Je l'esquivai et ce dernier tomba dans le ravin.. Mais oui ! Je devais les faire tomber dans ce ravin, là, en bas, ils pourront se relever autant de fois que nécessaire, si ça les enchantait, ils ne pourraient rien me faire.
Après une demi-heure passée à attirer les squelettes, à les isoler un par un pour les pousser à coups de pieds dans le vide, le Nécromancien était enfin sans défenses. Et c'est alors avec plaisir que je lui éclatai le crâne. Seulement, ce schéma se répéta une bonne demi-douzaine de fois. Dès que j'arrivais dans une zone, je tombais sur des squelettes et un Nécromancien. Heureusement, j'avais débloqué un deuxième feu, qui se trouvait derrière un mur illusoire. Je pus alors constater, non sans soulagement, que les Nécromanciens ne réapparaissaient pas. Enhardit par cette découverte, j'avançai sur un pont fraîchement débloqué grâce à des leviers isolés. En me penchant sur le côté, j'aperçus la suite des Catacombes. Encore un ravin, avec un rebord en pierre qui en faisait tout le tour avant de déboucher sur une sorte de temple en pierres dans la roche.
Peu enclin à perdre du temps, je sautai du pont et me réceptionnai cinq mètres plus bas, non sans mal. C'est alors que je réalisai l'ampleur de la tâche : une dizaine de squelettes environ, tous immortels. Je me mis donc au travail, progressant mètre par mètre, attendant les attaques, esquivant, frappant. Lorsqu'enfin, le dernier squelette tomba. J'avais donc réussi. Mais toujours aucunes traces de l'escorte. Où étaient-ils donc partis ? Comment avaient-ils pu passer les Catacombes sans tuer les Nécromanciens ? C'est à ce moment là que m'effleura l'idée qu'ils étaient morts, et que j'étais seul.
====================

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUNBRO
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Dim 21 Mai - 18:16

Je lis je lis ! Happy2

_________________
Knights may favor flashy armor, but for warriors on the battlefield, anything is fine as long as it keeps them alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfao
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mar 23 Mai - 15:26

Et t'es pas le seul! J'ai commencé mais j'ai une question: ça raconte le premier Souls? J'ai juste un peu lu le début et n'ayant pas encore fait celui-là, j'ose pas lire la suite... mais ça me démange!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUNBRO
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mar 23 Mai - 15:27

Oui c'est le premier effectivement hap

_________________
Knights may favor flashy armor, but for warriors on the battlefield, anything is fine as long as it keeps them alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfao
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Mer 24 Mai - 22:20

Rha!!! Faut vite que je me lance dedans! Tout le monde en dit tellement de bien.. <3 J'espère ne pas être déçu du coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugeay
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Lun 29 Mai - 17:22

En effet c'est le premier DARK Souls Cool
Pour l'instant je ne fais que reposter le début (j'avais commencé sur JVC) puis après le bac je la reprendrai

_________________
Elit Knight > all
Je peux me vanter d'avoir eu un avatar avant l'admin et créateur de ce forum lui-même : elsydeons. Ainsi qu'une signature, une présentation etc...
Eh ouais, jsuis un ancien 8)


Dernière édition par Hugeay le Lun 29 Mai - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUNBRO
 
 
avatar


MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   Lun 29 Mai - 20:43

D'ailleurs c'est une grosse erreur ce qu'on dis!

C'est certainement pas lui le premier Souls, mais Démon's Souls hap

_________________
Knights may favor flashy armor, but for warriors on the battlefield, anything is fine as long as it keeps them alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au service de la Voie Immaculée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au service de la Voie Immaculée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ! Service de Peinture !
» Simple API Utility & Weather Service
» PS3: Nouveau service VIDZONE
» [IG] VI. Niv3 voie de l’armée
» [Marketing] Cali Flash Service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sanctuaire ::   :: Le Nexus :: Fanfics-
Sauter vers: